This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

Grandmother's Day hydration duo at -20% with code: MAMIE

Free Lipid-Replenishing Cleansing Oil for purchases over €49!

All our treatments are enriched with BIONACRE®, whose regenerative and restorative powers have been scientifically demonstrated.

Free delivery and -15% discount from €49 with code BIENVENUE15

With a Yuka score of 100/100, all our products are Clean and bursting with natural ingredients.

Secure payment. Fast delivery.

BIENVENUE15 to get 15% off your first order

Panier 0

Congratulations! Your order qualifies for free shipping Spend an extra 49€€ to get free shipping
No more products available for purchase

Is this a gift?
Estimate shipping
Subtotal Free
Shipping, taxes, and discount codes are calculated at checkout

Your Cart is Empty

Vinaigre de cidre et indice glycémique : quelle est la relation ?  

vinaigre de cidre - WE ARE CLEAN

Vinaigre de cidre et indice glycémique : quelle est la relation ?  

Vous avez une glycémie capricieuse et plutôt trop haute, ou encore un diabète installé ? Le vinaigre de cidre serait peut-être votre allié ? En effet, vinaigre de cidre et indice glycémique peut être le duo gagnant pour certains.

Les remèdes de grands-mères vantent depuis longtemps les bienfaits du vinaigre de cidre et déjà, une étude menée en 2005 par l’université de Lund en Suède, en confirmait les vertus quand il s’agissait de parler diabète et glycémie. Même s’il s’agissait alors d’une expérience portant sur le vinaigre en général (étude « de E. Ostman, Y. Granfeldt et I. Björck, Une supplémentation en vinaigre diminue le taux de glucose, a un impact positif sur l’insuline et augmente la sensation de satiété quand il est ajouté à un repas à base de pain chez des sujets en bonne santé »). Par ailleurs, autre bénéfice collatéral, son effet booster de sensation de satiété ! Pour le vérifier, les chercheurs ont administré trois différents dosages de vinaigre, mélangé à une portion de pain blanc (18, 23 ou 28 ml) et en ont ensuite mesuré l’effet sur la glycémie, l’insuline et la satiété. Résultat ? Une relation significative constatée après trente minutes selon une analyse de sang sur les deux premiers critères et de manière déclarative et observée sur la satiété. Et plus la dose de vinaigre consommée était élevée, plus les résultats étaient significatifs et suffisants pour confirmer l’hypothèse posée par l’étude suédoise.

C’est quoi le vinaigre de cidre ?

Le vinaigre est issu de la pomme. À l’origine, le jus de pomme est fermenté pour se transformer en cidre, les levures changeant le sucre en alcool. Une deuxième fermentation transforme l’alcool en acide acétique et donc le cidre en vinaigre à la saveur douce et sucrée. Et s’il est un peu trouble, c’est qu’il contient une « mère de vinaigre » (c’est d’ailleurs précisé sur la bouteille) et tant mieux car c’est une concentration de nutriments et de minéraux. Une mère de vinaigre est une pellicule qui se forme quand la surface du vin est en contact longtemps avec l’air et avec l’oxygène. Avec l‘oxygène, les bactéries transforment l’alcool en acide et créent une pellicule gélatineuse (comme tissée par les bactéries) de la couleur du vin (rouge avec du vin rouge, crème avec du vin blanc).

Comment avaler le vinaigre de cidre?

Pour Laure Carpentier, naturopathe, thérapeute spécialisée en rééquilibrage alimentaire et créatrice du Studio 118 à Paris (@laure_carpentier), le vinaigre de cidre est véritablement un allié santé facile à intégrer à sa routine alimentaire. « Une cuillère à soupe de vinaigre de cidre (pur ou mélangé à un peu d’eau à température ambiante, de préférence en le buvant à la paille pour éviter le contact avec les dents) fait baisser l’indice glycémique et aide le pancréas à ne pas secréter trop d’insuline ». C’est donc une excellente alternative naturelle à certains traitements destinés à faire baisser l’IG, à envisager avec son médecin ou son thérapeute. Côté poids, il a un effet avéré, « en effet, cette cuillère à soupe quotidienne le temps d’une cure, avec un objectif de perte de poids, peut permettre de fondre de deux kilos ! » précise Laure Carpentier. Et ne vous y trompez pas, le vinaigre de cidre est alcalinisant et pas acide. Contrairement au citron, qui lui peut être acide selon le terrain et le tempérament naturopathique de la personne. Le vinaigre de cidre, lui, par sa nature alcalinisante, va contribuer à l’homéostasie (la remise à l’équilibre du métabolisme), bonne nouvelle on peut donc en mettre un peu partout dans ses recettes ! ». En toute logique, on comprend l’utilité des crudités vinaigrées et de la salade en fin de repas pour booster la digestion. Dans ses ateliers de rééquilibrage alimentaire, Laure et son acolyte Stéphanie Guillemette, cheffe végétarienne, animent des ateliers « drainage & cuisine » au cours desquels elles partagent, entre autres astuces, celles de l’utilisation du vinaigre de cidre. Ainsi, on peut en mettre un trait dans la vinaigrette des salades bien sûr mais aussi sur une poêlée de légumes, du riz, des légumineuses et en fin de cuisson d’un bouillon afin de profiter du collagène de l’os qui mijote avec les légumes. « Facile à associer à toutes sortes d’huiles, il en rehausse la saveur sans l’acidifier : huile de cameline, de noix, de noisette. Petite astuce, pensez à conserver ces huiles au frais ou à minima dans un flacon en verre foncé pour les protéger des radicaux libres qui les dégradent très vite » ajoute Laure.

Un vinaigre Idéal pour contrôler sa glycémie ?

Mais d’abord pourquoi chercher à contrôler sa glycémie à tout prix ? Parce que les pics de glucose ont des effets délétères sur la santé. Une glycémie équilibrée est aux alentours de 30mg/dl, mais quand celle-ci augmente, elle entraine des inflammations, des fringales qui ont une incidence sur le poids. D’où l’intérêt du vinaigre de cidre qui ralentit la digestion et la transformation des féculents (pâtes notamment) en glucose. C’est plus précisément l’acide acétique contenu dans ce vinaigre qui régule le taux de sucre dans le sang et évite les variations brutales. Mais, attention, si cette solution naturelle régule la glycémie, elle ne constitue pas un traitement du diabète. Tout comme ce coup de pouce pour la prise de poids ne constitue pas un régime à lui seul… Pourtant, la pectine contenue dans le vinaigre de cidre a bien cet effet rassasiant dû à sa nature fibreuse. Attention, si on souffre d’ulcères, de maladies rénales, on déconseille la consommation quotidienne de vinaigre de cidre, même si sa nature est alcalinisante. Et pour protéger l’émail des dents, il est conseillé de ne pas en abuser (en cure le temps de perdre quelques kilos). Au-delà de ses effets sur la glycémie, le vinaigre de cidre est intéressant pour sa teneur en polyphénols, potassium et vitamines.

En conclusion, le vinaigre de cidre ne soigne pas le diabète, mais il peut faire baisser la glycémie. Il ne remplace pas un traitement mais le complète de façon intéressante. En prime il aurait des effets sur les lipides sanguins mais si cela a été observé chez l’animal, des études sont encore en cours chez l’Homme. Dernière astuce, en cas de mal de gorge, versez 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre, une cuillère à café de miel dans un verre d’eau chaude et gargarisez-vous. Vous aurez une voix claire et cristalline pour chanter les vertus du vinaigre de cidre sur la glycémie !

ENVIE D'EN LIRE PLUS?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûre de ne louper aucun article.