This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

Grandmother's Day hydration duo at -20% with code: MAMIE

Free Lipid-Replenishing Cleansing Oil for purchases over €49!

All our treatments are enriched with BIONACRE®, whose regenerative and restorative powers have been scientifically demonstrated.

Free delivery and -15% discount from €49 with code BIENVENUE15

With a Yuka score of 100/100, all our products are Clean and bursting with natural ingredients.

Secure payment. Fast delivery.

BIENVENUE15 to get 15% off your first order

Panier 0

Congratulations! Your order qualifies for free shipping Spend an extra 49€€ to get free shipping
No more products available for purchase

Is this a gift?
Estimate shipping
Subtotal Free
Shipping, taxes, and discount codes are calculated at checkout

Your Cart is Empty

Le double nettoyage pour qui, pour quoi ? 

Double Nettoyage - Blue Skincare

Le double nettoyage pour qui, pour quoi ? 

Nombre de dermatologues et de beautystas ne jurent que par le double nettoyage, pour avoir une peau nickel. Explication sur ce super nettoyage de la peau du visage.

L’un des premiers soins anti-âge, c’est le nettoyage de peau. On peut appliquer le meilleur des soins, cela ne sert à rien si on le fait sur une peau aux pores encrassés, à la surface « encombrée ».

Sur les réseaux sociaux, le double nettoyage est plébiscité. Mais est-il adapté à toutes les peaux ? Et attention à choisir les bons produits et suivre les gestes adéquats. Nettoyer, oui. Décaper, non !

En quoi consiste le double nettoyage ?

Le double nettoyage nous vient du Japon. Il a trouvé nombre d’émules en Corée du Sud où l’on pratique le layering- superposition des soins- et aux Etats-Unis où l’on se maquille beaucoup et où le geste de « décaper » peau et cheveux est courant.

Ce rituel du double nettoyage en deux étapes a pour but d’éliminer maquillage et impuretés pour nettoyer la peau en profondeur, afin qu’elle soit plus éclatante et plus réceptive aux produits utilisés par la suite.

Pourquoi deux étapes ?

Un double nettoyage se déroule en deux temps pour débarrasser la peau des différents types d’impuretés qui peuvent l’encombrer.

Une phase huileuse pour ôter le gras

Baume Métamorphose Blue Skincare

La première étape consiste à utiliser un produit gras, une huile ou un baume démaquillant pour décoller tous les particules grasses et impuretés lipophiles que constituent le maquillage – même waterproof -, le sébum, mais aussi la crème solaire souvent difficile à éliminer. Ils s’appliquent directement sur peau sèche à mains nues, sur l’ensemble du visage et du cou, en effectuant de légers mouvements circulaires, avant de rincer. Parfaitement adapté à cette étape, Le Baume Métamorphose NACRE ÉCLAT. Il démaquille, nettoie parfaitement et délicatement la peau tout en maintenant l’équilibre du microbiote cutané́. Ce baume généreux et réconfortant à la texture gorgée d’huile végétale (huile de tournesol oléique bio) qui dissout le maquillage et les impuretés, se transforme en lait grâce à des tensio-actifs doux non moussants qui piègent les impuretés.

Ultra concentré, une noisette suffit pour nettoyer efficacement visage, yeux et lèvres. Grâce à l’extrait de nacre (NACR-45®) et aux Pré & Postbiotiques, il respecte l’équilibre du microbiote et renforce la couche cornée.

Une phase aqueuse pour éliminer les molécules hydrophiles

Eau Micellaire NACRE ECLAT - Blue Skincare

Dans le double nettoyage classique, on enchaîne ensuite sur une phase aqueuse en utilisant une texture hydrophile, gel, mousse ou lait, pour éliminer les résidus dissous lors de la première étape. Alors que l’huile permet de retirer les molécules lipophiles, le nettoyant moussant s’attaque aux molécules hydrophiles que sont la sueur et les poussières pour que la peau soit nettoyée en profondeur et oxygénée. A retenir, l’

Eau Micellaire Lactée NACRE ÉCLAT dont la texture lait se transforme en eau pour raviver les peaux mixtes à grasses. Enrichie en micelles nettoyantes et en pré et postbiotiques équilibrants, elle débarrasse en douceur la peau de toutes les impuretés grâce à ses tensio-actifs doux non moussants. De plus, elle préserve son hydratation naturelle de la peau grâce à l’action des extraits de nacre NACR-45®. Après utilisation, la peau est nette, fraiche et plus lumineuse.

L’Huile, même pour les peaux mixtes ou grasses !

Lorsqu’on a une peau grasse, on a tendance à se méfier des textures grasses et huileuses, de peur qu’elles nourrissent le sébum et soient comédogènes. Mais ce qui peut être vrai pour un soin ne l’est pas en matière de démaquillage.

La meilleure texture pour éliminer le gras

C’est justement parce que le gras aime le gras que l’huile ou le baume à phase huileuse est la texture la plus à même d’éliminer les corps gras. En effet, les molécules huileuses ont une affinité particulière avec le gras. Et seul un produit à phase huileuse permet de se débarrasser de tout ce qui est gras, sébum en tête. De plus, l’huile démaquillante qui s’émulsionne au contact de l’eau, est finalement rincée.

Mais pas n’importe quelle huile !

En revanche, on choisit des produits spécifiquement formulés à cet effet, incluant des émulsionnants doux qui permettent de rendre l’huile miscible dans l’eau lors du rinçage, et surtout pas une huile végétale type olive ou coco, qui ne s’émulsionne pas et peut, elle, se révéler comédogène.

Choisir les bons produits

Respecter la barrière cutanée

La peau est protégée par le film hydrolipidique et le microbiote. Or, tout nettoyage, même doux, déséquilibre ces deux milieux, qui mettent quelques heures à se régénérer. Et un nettoyage trop agressif, avec des produits trop décapants aux tensio-actifs abrasifs, les attaquent, laissant une barrière cutanée vulnérable. La perte insensible en eau est alors accrue et la peau devient comme « poreuse » aux agresseurs et bactéries pathogènes. A terme, en multipliant ce type de nettoyages trop abrasifs, on risque d’accroître les problèmes cutanés: imperfections et production excessive de sébum par réaction, tiraillements, inflammation, et inconfort même sur les peaux mixtes et grasses. On fuit donc les produits contenant des sulfates, des silicones, des huiles minérales, au profit des huiles végétales, squalène, beurres végétaux, cires végétales et des émulsifiants doux dérivés de sucres de coco.

Deux produits sont-ils vraiment nécessaires ?

Les huiles démaquillantes et baumes nettoyants modernes sont souvent des « textures à transformation » qui, grâce à des sucres émulsifiants, permettent de former une émulsion laiteuse lorsque l’huile entre au contact de l’eau. Ainsi le rinçage se fait facilement, sans laisser de films gras sur la peau.

Quant aux produits micellaires, ils renferment des micelles, des molécules qui ont une tête hydrophile et une queue lipophile. Lorsque ces micelles entrent en contact avec la peau, la queue s’accroche aux impuretés grasses (maquillage, pollution, sébum), et la tête s’accroche aux impuretés aqueuses avant de s’enrouler pour les emprisonner et éliminer le tout.

Que ce soit l’huile démaquillante ou le produit micellaire, le même produit assure les deux phases du double nettoyage !

C’est le cas du Baume Métamorphose comme de l’Eau micellaire lactée !

Ce type de nettoyage, que l’on choisisse un ou deux produits, s’effectue le soir pour éliminer maquillage, poussières, pollution, produit solaire et impuretés. Le matin, on peut se contenter d’une lotion tonique, d’une eau florale ou d’une brume comme l’Eau de Nacre Isotonique

ENVIE D'EN LIRE PLUS?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûre de ne louper aucun article.