This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

Grandmother's Day hydration duo at -20% with code: MAMIE

Free Lipid-Replenishing Cleansing Oil for purchases over €49!

All our treatments are enriched with BIONACRE®, whose regenerative and restorative powers have been scientifically demonstrated.

Free delivery and -15% discount from €49 with code BIENVENUE15

With a Yuka score of 100/100, all our products are Clean and bursting with natural ingredients.

Secure payment. Fast delivery.

BIENVENUE15 to get 15% off your first order

Panier 0

Congratulations! Your order qualifies for free shipping Spend an extra 49€€ to get free shipping
No more products available for purchase

Is this a gift?
Estimate shipping
Subtotal Free
Shipping, taxes, and discount codes are calculated at checkout

Your Cart is Empty

Comment faire pousser des plantes à partir de pépins ou noyaux ?

Faire pousser des plantes à partir de noyaux - WE ARE CLEAN - CLEAN PLANET

Comment faire pousser des plantes à partir de pépins ou noyaux ?

On ne s’en rend pas compte quand on les jette, mais tous les pépins, graines et autres noyaux possèdent un incroyable pouvoir : celui de la germination. Découvrez comment obtenir de belles plantes facilement, à partir de ces déchets végétaux. Mode d’emploi de cette expérience, ludique, économique et 100% écolo pour pousser des plantes !

Ils finissent en général dans la poubelle des ordures ménagères, et pourtant, pépins, noyaux, légumineuses, graines de céréales sont des concentrés de vie qu’il suffit de réveiller pour les voir germer. Ils sont toujours vivants. C’est aussi le cas des racines et tubercules comme la pomme de terre ou la patate douce : on réalise ce phénomène quand on les oublie au fond du bac à légumes et qu’on les retrouve agrémentées de petites pousses bourgeonnantes. Globalement, même si certains pépins peuvent mourir, leur capacité à germer est la plupart du temps intacte et la plupart peuvent, avec la bonne technique, développer rapidement des racines et une pousse qui feront l’émerveillement des petits et des grands. Rappelez-vous de ce noyau de cerise ou de prune craché dans un coin du jardin et qui a donné un arbre quelques années après…

Comment choisir ?

On a toutes et tous en tête les lentilles que l’on a fait germer sur un coton mouillé à l’école, ou encore le noyau d’avocat suspendu avec des cure-dents dans un verre d’eau. En réalité, presque tous peuvent germer. Idéalement, on choisira des variétés bio car moins les fruits ont été traités ou transformés, plus ils ont de chance de « prendre ». Les fruits exotiques comme le litchi, les dattes, les fruits de la passion, germeront facilement s’ils sont cultivés au chaud, mais aussi les agrumes (pépins de citron, oranges, pamplemousse…) ou encore les pépins de poires, de pommes, les noyaux d’abricots, ainsi que les amandes, et même les courgettes, les grenades, les potirons, les haricots, les noix et noisettes, les kiwis, les pois chiches ou encore les tomates et le raisin ! Certains germent rapidement, d’autres poussent plus lentement. Tous vous donneront de jolies plantes, et pourront, pour les mains vertes les plus assidues, les plus patientes (et les plus chanceuses), reproduire l’arbre qui donnera à son tour des fruits une fois replantés.

Les techniques

Toutes les graines ont besoin de chaleur et d’humidité pour germer, mais certaines techniques permettent de mettre toutes les chances de votre côté. Globalement, soit on pose les graines sur du coton humide le temps qu’elles germent ou en immersion dans l’eau pour les humidifier avant de les replanter, soit directement dans le terreau humide. Certaines ont besoin d’un passage au froid pour être « réveillées », comme si elles venaient de passer l’hiver et être ainsi prêtes pour le printemps : on appelle ce phénomène la « levée de dormance ». Pour chaque pépin ou noyau, on peut trouver des tutos sur internet indiquant d’abord comment récupérer les graines, comment les faire germer, les conditions nécessaires mais aussi comment les replanter et les entretenir par la suite. Vous trouverez ci-dessous quelques exemples parmi les plus accessibles.

Faire germer un noyau d’avocat

Appelé à tort noyau, c’est en fait l’unique pépin du fruit. Piquez 3 épingles ou cure-dents à égales distances à mi-hauteur de manière à le faire tenir au centre d’un verre rempli d’eau pour qu’il soit immergé à 1/3. Gardez-le bien au chaud et changez l’eau régulièrement : au bout de 3 semaines environ, il se fissure et laisse apparaitre des racines puis une pousse. Quand la plante fait quelques centimètres, placez la racine sans la casser avec le noyau dans de la terre, à garder humide et à la lumière.

Faire germer un noyau de litchi

Si la culture est délicate sur le long terme, la germination en revanche est rapide et jolie. Choisissez les noyaux les plus lisses, non atrophiés, enlevez toute la chair du fruit et faites
-les tremper 2 jours dans un verre d’eau. Plantez ensuite plusieurs noyaux (car tous ne germeront pas) dans du terreau bien humide, côté arrondi vers le haut et qui dépasse un peu. Placez au chaud, et en 2 à 3 semaines vous verrez apparaitre de petites feuilles. Quand elles auront gagné 10 centimètres, vous pourrez les replanter.

Faire pousser une patate douce

Malheureusement éphémère, la plante de la patate douce est très belle quand elle fleurit ! Le moment idéal pour la faire germer et la garder le plus longtemps possible, c’est en mars. Avec la chaleur de l’été, elle pourra tenir jusqu’à l’automne. Pour éviter qu’elle ne pourrisse, commencez la germination dans l’eau en immergeant la partie pointue la plus effilée. Une fois tiges et racines sorties de la patate, plantez celle-ci dans du terreau en pot, ou au jardin. Bonus : les feuilles sont comestibles, comme des épinards.

Faire germer les pépins d’agrumes : orange, citron ou pamplemousse

Quand on les achète, les agrumes ont souvent été placés en chambre froide à un moment donné ce qui remplace la dormance nécessaire à leur germination. Faites tremper les pépins 24h dans un verre d’eau ou entre 2 morceaux de coton humides, semez dans du terreau, gardez à environ 20° et arrosez régulièrement. Au bout de 3 semaines de petites pousses apparaissent. Quand ces pousses sont solides, plantez-les dans un pot rempli de terre toujours humide. Vous aurez vite de jolis arbustes.

Faire germer pépins et noyaux est une source de satisfaction et une activité joyeuse et éducative surtout pour les enfants. C’est facile à faire. Alors, prenez- vous au jeu pour poursuivre l’expérience et obtenir des arbres fruitiers et des plantes adultes et durables, ou tout simplement de jolis arbustes pour la maison. A vos noyaux !

Pépins et noyaux, faites-les pousser ! - WE ARE CLEAN - CLEAN PLANET

Pour aller plus loin, lire « Pépins et noyaux, faites-les pousser ! », Clémentine Desfemmes, Leduc

© Leduc

ENVIE D'EN LIRE PLUS?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûre de ne louper aucun article.