This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

Grandmother's Day hydration duo at -20% with code: MAMIE

Free Lipid-Replenishing Cleansing Oil for purchases over €49!

All our treatments are enriched with BIONACRE®, whose regenerative and restorative powers have been scientifically demonstrated.

Free delivery and -15% discount from €49 with code BIENVENUE15

With a Yuka score of 100/100, all our products are Clean and bursting with natural ingredients.

Secure payment. Fast delivery.

BIENVENUE15 to get 15% off your first order

Panier 0

Congratulations! Your order qualifies for free shipping Spend an extra 49€€ to get free shipping
No more products available for purchase

Is this a gift?
Estimate shipping
Subtotal Free
Shipping, taxes, and discount codes are calculated at checkout

Your Cart is Empty

Comment adapter sa routine beauté à son cycle menstruel ? 

Cycle menstruel

Comment adapter sa routine beauté à son cycle menstruel ? 

Si la peau subit des changements au cours de son cycle de renouvellement (21 à 28 jours), il faut aussi prendre en compte les bouleversements liés au cycle menstruel lorsqu’on est une femme. Comment agir côté soins ? On vous explique tout.

Variations climatiques, stress, manque de sommeil, changements d’alimentation… Tout ce que vit la peau au quotidien a une véritable influence, et une routine soin adaptée s’impose. En ce qui concerne les femmes en âge d’avoir leurs règles, un autre phénomène vient encore perturber le bien-être de la peau : le syndrome prémenstruel, qui ne fait bien souvent pas de cadeau, ni à l’épiderme, ni au corps dans son ensemble d’ailleurs. Jugez plutôt : acné hormonale (essentiellement située sur la partie basse du visage : menton et mandibules, mais aussi cou, décolleté et dos), excès de sébum laissant la peau grasse, ventre gonflé, jambes lourdes, sautes d’humeur et la peau, elle aussi, est modifiée…

Syndrome prémenstruel et peau

D’un point de vue physiologique, ce phénomène qui précède les règles bouleverse le quotidien des femmes réglées jusqu’à leur ménopause. Le taux d’œstrogène augmente tandis que celui de la progestérone chute. Selon les personnes, les symptômes peuvent être plus ou moins intenses et peuvent débuter deux à dix jours avant l’ovulation, voire au même moment. Le déséquilibre hormonal favorise la rétention d’eau, surtout dans le bas du corps, mais parfois aussi au niveau du visage (certaines femmes se trouvent bouffies). Enfin, la chute hormonale est une source d’inflammation qui impacte également la qualité de la flore intestinale, ce qui a pour conséquence indirecte de perturber le bien-être cutané. Résultat, on constate souvent excès de sébum et apparition d’imperfections au moment des règles.

Quelle routine beauté pour « dompter » son syndrome prémenstruel ?

Pour protéger au mieux sa peau des effets délétères du syndrome prémenstruel, il faudrait adapter ses habitudes de soin environ 10 jours avant d’avoir ses règles. À partir de cette période, surtout si vous constatez que votre peau a tendance à devenir plus grasse, misez sur un nettoyant ou une lotion purifiante afin d’aseptiser la peau et d’éliminer les bactéries qui pourraient être à l’origine de la formation d’imperfections. Si vous apercevez un bouton pointer le bout de son nez, plutôt que d’aggraver le problème en le triturant, agissez rapidement et sans ménagement : patch asséchant spécifique à laisser poser la nuit, stick anti-spot aux argiles, masque désincrustant… Choisissez l’option qui vous conviendra le mieux pour assécher rapidement l’imperfection jusqu’à sa disparition. Une à deux fois par semaine, vous pouvez également procéder à un gommage doux de la peau, suivi d’un masque purifiant. À moins que vous n’optiez pour une lotion quotidienne à base d’AHA (des acides de fruits exfoliants particulièrement efficaces pour éliminer les peaux mortes en douceur, et ainsi réduire la formation des points noirs).

Enfin, gardez en tête que tous vos soins – pour le visage comme pour le corps – seront à faire de préférence avec une eau tiède plutôt que chaude et des nettoyants doux sans savon, afin de ne pas trop agresser la peau. En effet, la chaleur et les actifs irritants tels que les sulfates peuvent agresser le film hydrolipidique de l’épiderme et cela ne ferait qu’aggraver l’inflammation.

Syndrome prémenstruel et jolie peau : ces petits plus qui peuvent vous aider

Si adopter une routine soin particulière peut vraiment changer le bien-être de votre peau lors du cycle menstruel, d’autres gestes sont bons à adopter. On sait par exemple qu’une alimentation saine et équilibrée peut également améliorer les choses.

Pendant les règles et les jours qui les précèdent, corps a tendance à stocker plus facilement l’eau et les graisses. Aussi, pour limiter la formation de cellulite, mieux vaut réduire autant que possible l’ajout de sel dans vos plats, mais aussi la consommation de boissons gazeuses. Au contraire, favorisez les ingrédients riches en fibres et les poissons gras (saumon, sardines…) pour un transit optimal. Pour limiter le phénomène inflammatoire lié aux règles et provoqué par la chute hormonale, limitez au maximum les produits laitiers, les plats transformés et les sucres d’origine industrielle.

Côté supplémentation, on peut envisager de booster le bien-être de sa peau avec une cure d’onagre à l’effet « œstrogène like ». Elle aura pour bénéfice d’apporter une bonne dose de nutrition et d’éclat, toujours bonne à prendre.

ENVIE D'EN LIRE PLUS?

Inscrivez-vous à la newsletter pour être sûre de ne louper aucun article.