This site has limited support for your browser. We recommend switching to Edge, Chrome, Safari, or Firefox.

Grandmother's Day hydration duo at -20% with code: MAMIE

Free Lipid-Replenishing Cleansing Oil for purchases over €49!

All our treatments are enriched with BIONACRE®, whose regenerative and restorative powers have been scientifically demonstrated.

Free delivery and -15% discount from €49 with code BIENVENUE15

With a Yuka score of 100/100, all our products are Clean and bursting with natural ingredients.

Secure payment. Fast delivery.

BIENVENUE15 to get 15% off your first order

Panier 0

Congratulations! Your order qualifies for free shipping Spend an extra 49€€ to get free shipping
No more products available for purchase

Is this a gift?
Estimate shipping
Subtotal Free
Shipping, taxes, and discount codes are calculated at checkout

Your Cart is Empty

Comment bien nettoyer son foie ? 

Comment nettoyer sa foie

Comment bien nettoyer son foie ? 

Organe star de l’élimination des déchets dans le corps, le foie est parfois mis à rude épreuve en cas d’excès alimentaires, mais aussi après un lourd traitement médicamenteux ou un changement de saison… Offrez-lui une bonne détox pour de nombreux atouts bien-être et santé!

On ne le sait pas toujours, mais à lui seul, le foie opère près de 500 fonctions vitales chaque jour, parmi lesquelles, l’élimination des déchets inutiles pour le corps ou ceux qui sont délétères pour l’organisme, la gestion de la glycémie, mais aussi le contrôle des réponses immunitaires. Ainsi, tout ce que nous consommons peut aider – ou nuire – à cet organe crucial et il est important de savoir le chouchouter en maintenant une bonne fonction hépatique. Cela permet notamment d’éviter le développement de troubles graves tels que la stéatose hépatique non alcoolique (aussi connue sous le nom de « maladie du foie gras »), qui est une accumulation de cellules graisseuses au niveau du foie, pouvant devenir le siège d’une inflammation appelée hépatite, voire cirrhose. Comment faire pour prendre soin de son foie et bien le nettoyer, lorsque celui-ci est engorgé ?

A quelles occasions nettoyer son foie ?

Petite cure ponctuelle ou grosse session de rattrapage, il n’y a que de bonnes raisons à vouloir se faire du bien d’un point de vue hépatique. Et en général, notre foie nous le rend bien. Pour lui qui est souvent mis à rude épreuve, les occasions de faire place nette sont multiples :

  • Aux changements de saison afin de gagner en vitalité et repartir du bon pied.
  • Après des vacances et/ou fiesta trop arrosées en boissons alcoolisées.
  • Après une période riche en repas copieux comme les fêtes de fin d’années (foie gras, escargots, plats en sauce, bûche, chocolat…).
  • Avant un rééquilibrage alimentaire, afin de booster les effets drainants de la diète.
  • Après une grossesse et/ ou un allaitement : lors de la grossesse, le foie travaille plus qu’à l’ordinaire. En effet, celui du fœtus n’étant pas fonctionnel, celui de la mère doit fournir le travail pour son propre organisme, mais aussi pour celui du futur enfant.
  • Après une maladie et/ ou la prise d’un traitement médicamenteux, afin de soulager le foie qui a dû redoubler d’efforts pour gérer des substances lourdes pour l’organisme.

Nettoyer son foie, quels bénéfices ?

Le foie fait partie de la famille des organes émonctoires. En agissant tel un filtre, il élimine les substances les plus nocives pour l’organisme pour ne pas l’altérer : l’alcool, les résidus de médicaments (d’où l’importance de respecter les doses prescrites par un médecin), les graisses trans et celles consommées en excès. Cet organe est également responsable de la décomposition des glucides, de la production de glucose, du stockage des nutriments et de la production de bile. Bref, son action est essentielle à une bonne digestion et à l’absorption des nutriments les plus importants.

Cependant, lorsque le foie est sur-sollicité, il arrive qu’il s’engorge. Les conséquences sont doubles : non seulement il a du mal à gérer son autonettoyage, mais en plus, il opère moins bien les fonctions pour lesquelles il est en place.

Lui donner un petit coup de pouce à certains moments clefs – en lui offrant des pauses drainantes – c’est s’assurer qu’il fonctionne bien sur le long terme. C’est aussi la garantie d’un certain nombre d’effets très bénéfiques pour la santé et le bien-être :

  • Un teint plus net et lumineux,
  • Moins d’imperfections,
  • Potentiellement moins de désagréments cutanés, comme l’atopie, pour les peaux qui y sont sujettes,
  • Une meilleure digestion,
  • Une immunité plus importante,
  • Un regain d’énergie.

Comment bien nettoyer son foie ?

Plusieurs options s’offrent à nous. Les compléments alimentaires en sont une particulièrement adaptée, pour qui veut obtenir un coup de pouce efficace sur plusieurs semaines. Il en existe sous plusieurs formes : ampoules à diluer, poudres, gélules, comprimés, boissons. Elles renferment toutes des actifs et plantes sélectionnés pour leurs actions hépato-protectrice et drainante, idéales pour optimiser l’élimination des déchets : artichaut, radis noir, chardon-marie, pissenlit et desmodium. En ce qui concerne les huiles essentielles, les plus adéquates pour nettoyer et drainer le foie, à utiliser seules ou ensemble sont celles de racine de livèche (1ml), de citron jaune (2ml), de romarin (2ml), à consommer diluées dans de l’huile végétale comme celle de l’olive, jusqu’à 3 semaines.

Côté alimentation, certains ingrédients sont particulièrement intéressants à consommer : légumes verts possédant des feuilles sombres (épinards, chou frisé, choux de Bruxelles, blette, brocoli…), riches en vitamine K, dont le foie a besoin pour créer des caillots sanguins. Pour bien faire au quotidien – bien que les écarts soient totalement permis et essentiels pour être épanouis – il faudrait miser sur une alimentation qui fasse primer les protéines plus que les glucides, ne pas boire d’alcool en excès et enrichir son alimentation en aliments anti-inflammatoires et hautement antioxydants, afin de ne pas faire travailler son foie plus qu’il ne le devrait.

Pour une mini-diète d’un jour, on peut opérer un bon drainage avec une monodiète.L’idée est ici de faciliter le travail des organes en ne consommant qu’un seul et même aliment tout au long de la journée. Ainsi, en ne multipliant pas les informations à traiter, le corps a tout le temps de se concentrer sur ce qu’il souhaite éliminer. Choisissez par exemple un de ces aliments : raisin, melon, pomme, carotte, asperge, riz, quinoa…

Enfin, plus intenses, les cures de jus, à suivre sur plusieurs jours, voire sur une semaine, s’apparentent à un jeûne hydrique. Elles consistent à mettre totalement l’appareil digestif au repos, mais également les organes émonctoires en ne consommant plus que des jus de légumes, ainsi que des tisanes. De quoi drainer très efficacement et permettre à l’organisme de puiser dans ses réserves pour éliminer toutes les toxines indésirables qu’il aurait pu stocker. Très efficaces, ces cures ne s’effectuent cependant pas sans l’avis d’un professionnel aguerri. De plus, elles ne doivent pas être réalisées plus d’une ou deux fois dans l’année, sous peine de mettre trop le corps à l’épreuve.

Nos astuces pour conserver un foie en bonne santé :

  • Manger lentement et prendre le temps de bien mâcher entre chaque bouchée.
  • Boire entre 1,5 et 2L (eau nature ou aromatisée, tisane, thé non sucré).
  • Limiter les boissons gazeuses, les sodas et jus de fruits, l’alcool, les sucres industriels (dont édulcorants), les laitages et les aliments très transformés.
  • Consommer des fibres à chaque repas et idéalement jusqu’à 35 grammes par jour (légumes, fruits, céréales complètes…).
  • Miser de préférence sur un régime de type méditerranéen, riche en aliments antioxydants, qui réduisent l’inflammation.
  • Adopter au quotidien la technique du brossage à sec corporel détoxifiant, qui élimine les peaux mortes, mais booste également la circulation des toxines.
  • Écouter les réactions de son organisme pour déceler les éventuelles intolérances et les besoins.