Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Profitez des BLUE DAYS jusqu'à -50%

Tote Bag OFFERT dès 59€ d'achat !

Soins enrichis en BIONACRE®

Livraison offerte dès 49€ d'achat

Produits notés 100/100 sur Yuka

Paiement sécurisé. Livraison rapide.

BIENVENUE15 pour bénéficier de -15% sur votre première commande

Panier 0

Frais de livraison offerts! Dépensez 49€€ de plus pour bénéficier des frais de livraison offerts
Plus de produits disponibles à l'achat

Est-ce un cadeau?
Estimation des frais de port
Sous-total Gratuit
hors taxes et frais de livraison

Votre panier est vide.

Et si on se mettait au self-care ?

Self care - CLEAN LIVING - WE ARE CLEAN

Et si on se mettait au self-care ?

« Prends soin de toi ». On entend souvent cette phrase, mais n’a-t-on pas un peu de mal à la mettre (vraiment) en pratique ? Quelques conseils pour se reconnecter à soi.

Dans la mini-série La meilleure version de soi-même sur Canal+, l’humoriste Blanche Gardin démocratise le Self-care sans le savoir. De manière ironique et sarcastique (bien sûr), la comédienne fait le tour des naturopathes, chamanes et autres magnétiseurs pour régler une bonne fois pour toutes ses maux de ventre. On rit beaucoup d’elle, mais aussi de nous à travers elle.
Plus sérieusement, la tendance Self-care signifie « prendre soin de soi » de manière très globale : sur le plan physique, mental et émotionnel. Certaines stars, comme l’actrice américaine Gwyneth Paltrow et son site Goop, ou encore Estelle Lefébure avec sa méthode Orahe, mettent en avant cette nouvelle façon d’envisager la vie : mieux manger, mieux respirer, mieux dormir. On a beaucoup parlé du Self-care avec les différents confinements, et cette tendance va sans aucun doute perdurer.

Le self-care, est-ce vraiment pour moi ?

Si vous vous sentez parfois dépassée par vos émotions, débordée ou carrément au bord du burn-out (professionnel, personnel, maternel, amoureux), oui il est grand temps de vous recentrer sur vos besoins. Vos besoins, c’est la base de tout. Quand ils sont satisfaits, tout roule. Sinon, c’est la porte ouverte au mal-être, à la tristesse, voire à la dépression. Le truc c’est que depuis qu’on est tout petit, on nous a raconté que les autres seraient là pour satisfaire nos besoins (l’histoire du Prince Charmant…) et pas forcément appris à écouter les nôtres. Pourquoi ? Parce que c’est égoïste de s’occuper de soi. Heureusement, les nouvelles théories de développement personnel le disent : plus vous êtes bien (dans votre tête, dans vos baskets, dans votre corps) plus vous êtes dispo pour les autres. Alors, on dit oui et trois fois oui au self-care !

En pratique, le self-care c’est quoi ?

Devenir adepte du self-care, c’est passer un pacte avec soi-même. Oui, je promets de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour prendre soin de moi, prendre de bonnes décisions, et travailler jour après jour pour m’améliorer. Alors, prête pour l’aventure ? Le self-care propose une vision holistique du bien-être. Prendre soin de soi dans son ensemble signifie prendre soin de soi physiquement, mentalement, moralement. Voici quelques pistes à suivre, mais la liste n’est pas exhaustive !

  • Première chose à faire : supprimez (ou limitez) les parasites de votre vie. La cigarette pour les fumeuses, l’alcool pour les addicts, mais aussi le sucre, etc. Ce qui est valable pour l’intérieur de votre corps, l’est aussi pour l’extérieur. En clair, dites bye-bye aux relations toxiques qui polluent, aux amitiés qui plombent et aux amourettes qui n’apportent aucune affection véritable. Faites le vide autour de vous.
  • N’hésitez pas à tenir un journal de bord pour faire le point sur vos avancées, vos objectifs long terme ou vos émotions du moment.
  • Si nécessaire, démarrez une thérapie pour mettre un peu d’ordre dans votre vie, comprendre « les répétitions de schémas » inconscients, analyser les peurs qui paralysent et empêchent d’avancer.
  • Octroyez-vous des pauses de quelques minutes pour respirer, pour méditer, pour vous contempler le nombril. C’est bon, tout est « ok » pour vous en ce moment ? Si la réponse est oui, continuez dans cette voie. Si non, posez-vous et réfléchissez à ce que vous pouvez changer dans votre vie pour aller mieux.
  • Programmez un moment de spa en famille ! Manucure, pédicure, gommage, massage … prendre soin de soi passe aussi par les soins du corps. Pour faire peau neuve, on vous conseille de vous brosser le corps (peau sèche) avant de passer sous la douche. Dans votre routine self-care, vous pouvez aussi essayer de nouveaux concepts cosmétiques : le double démaquillage, les masques détox de nuit, les sérums huile, les soins avec Gua Sha. Si vous vivez avec votre fille/vos filles, organisez une séance de self care ensemble ! Si vous êtes la seule fille de la maison, n’oubliez pas de prendre soin de vous, et même, initiez les garçons (long bain avec bougie parfumée, auto-massage du corps, du visage, du cuir chevelu, etc.). Eux aussi doivent savoir s’autoriser des moments de pause.
  • Déverrouillez votre corps. Le self-care passe aussi par une (re)prise en mains de son corps. Les sportives, continuez votre routine. Les non-sportives, il est temps de vous en créer une. Pas besoin de courir le marathon de New York. Intégrez simplement dans la semaine ou le week-end quelques séances d’exercices physiques doux : étirements, yoga, marche à pied active. Tout est bon pour remettre son corps en mouvement. A condition de tabler sur la régularité. Il est préférable de faire trois séances de quinze minutes par semaine, toutes les semaines, plutôt qu’une heure et demie une fois par mois.
  • Vous êtes plutôt team artistique que sportive ? A ce moment-là, laissez votre créativité s’exprimer : dessin, scrapbooking, tricot, crochet, puzzle. Tout est bon pour booster votre âme d’artiste.
  • Cuisinez pour vous ! Du meal prep (organisation des repas sur plusieurs jours) au lunch box healthy, prenez du temps pour cuisiner. Sélectionner les bons aliments, chercher les bonnes recettes, créer des associations de saveur, cuisiner est une façon simple et efficace de prendre soin de soi.

Un conseil : si vous êtes seule, prêtez une attention particulière à la présentation de votre assiette et de votre table. Profitez de vos repas pour vous offrir un instant de paix, sans télévision ni téléphone, en mangeant en pleine conscience.

  • Trouvez l’équilibre parfait : analysez ce qui va et ce qui ne va pas dans votre vie, décidez d’agir et changez tout ce qui peut l’être. Le self-care, c’est l’art de s’ajuster au mieux aux contraintes. C’est essayer de tout faire pour se sentir mieux et être mieux.

Le self-care, c’est aussi l’art du chill

L'art du chill - WE ARE CLEAN - CLEAN LIVING

Dans nos agendas de ministres, on a finalement très peu de temps pour soi (à quand remonte votre dernière virée Spa ?) et encore moins de temps pour ne rien faire. Le chill, chez les jeunes, c’est cette « capacité à être là, tranquille » sans rien faire d’autre. Octroyez-vous, vous aussi, des moments de pause pour écouter votre play-list préférée, lire un livre d’une traite, regarder une série TV … sans rien faire d’autre. Quand vous serez arrivée au niveau 2 du Chill, vous pourrez vous asseoir sur le canapé sans penser à la machine à faire tourner ! Le secret du self-care ? Apprendre à ralentir. Vous pouvez donc tout à fait vous faire couler un bain, trainer au lit, vivre en pyjama le temps d’un week-end ou bien aller vous promener en pleine nature et contempler les beautés sous vos yeux. Être dans le self-care, c’est trouver ce qui vous fait intrinsèquement du bien et vous apporte de la quiétude.

Le self-care concerne aussi son « chez-soi »

C’est bien connu, quand on est bien dans sa tête, on est bien aussi chez soi… Alors (re)découvrez l’art du Feng Shui et veillez à l’harmonie de votre maison. C’est peut-être le moment de faire un grand tri pour vous désencombrer et vous alléger l’esprit ? C’est peut-être aussi le bon moment de mettre du Hygge dans votre vie. Le Hygge (prononcé heu-geu), c’est le bien-être à la danoise. Il fait très froid dehors et les intérieurs scandinaves sont ultra-chaleureux, avec des matières douces et enveloppantes, pour apporter un sentiment de réconfort et de sécurité. Vous êtes tranquille dans « votre » intérieur, en sécurité, dans le plein moment présent. C’est un état d’esprit. Il faut apprendre à savourer les plaisirs simples : allumer une bougie, s’enrouler d’un plaid, contempler son intérieur bien rangé, savourer un chocolat chaud. Un instant cocooning qu’on aime aussi partager avec les gens qui vous sont chers. Confort, convivialité, douceur, voilà les règles du bien-être. A lire : Le livre du Lagom d’Anne Thoumieux et Le Livre du Hygge de Meik Wiking, First Editions.

Le self-care, c’est aussi l’art de s’aimer

A quoi sert le self-care ? A prendre soin de soi sur tous les plans, mais aussi et surtout, à apprendre à s’aimer dans son entièreté.
Le self-care, c’est se placer en priorité face aux autres, c’est booster son estime de soi, c’est se porter un regard bienveillant, avec beaucoup d’indulgence. L’important, c’est déjà d’y songer, puis de s’y mettre et d’enfin de s’y tenir. On ne peut pas switcher d’un état d’esprit à un autre en une nuit ! Le self-care, c’est avant tout trouver son propre chemin, une façon bien à soi de prendre soin de soi sans copier les autres (et encore moins le self-care des stories Instagram). Le self-care, c’est comme le bonheur, vivre caché pour vivre heureux.

En période de crise comme nous la traversons actuellement -avec son lot d’incertitudes- il est particulièrement important de prendre soin de soi. Le self-care a encore de beaux jours devant lui.