Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Profitez des BLUE DAYS jusqu'à -50%

Tote Bag OFFERT dès 59€ d'achat !

Soins enrichis en BIONACRE®

Livraison offerte dès 49€ d'achat

Produits notés 100/100 sur Yuka

Paiement sécurisé. Livraison rapide.

BIENVENUE15 pour bénéficier de -15% sur votre première commande

Panier 0

Frais de livraison offerts! Dépensez 49€€ de plus pour bénéficier des frais de livraison offerts
Plus de produits disponibles à l'achat

Est-ce un cadeau?
Estimation des frais de port
Sous-total Gratuit
hors taxes et frais de livraison

Votre panier est vide.

La déco Clean : tissus, meubles, peintures …

Déco clean - WE ARE CLEAN - CLEAN FOR GOOD

La déco Clean : tissus, meubles, peintures …

La pollution est partout et la décoration n’échappe pas aux travers de la société de consommation qui aime fabriquer à moindre coût, quitte à utiliser des matériaux polluants. Ce n’est pas une fatalité : voici le guide de la déco clean et écoresponsable respectueuse d’une planète qui a vocation à devenir plus Clean ! 

Déco écolo avec le Do It Yourself

Première piste à explorer pour se mettre à la déco écolo : les options de tout ce que l’on peut fabriquer soi-même. Avec des choix de matériaux de récup ou naturels, mais qui en tout cas n’engendreront aucune pollution pour leur fabrication. De nombreux tutos existent pour apprendre à faire soi-même sa déco écolo, des plus petits objets (comme sur www.18h39.fr) aux plus grands équipements comme expliqué sur le site du low tech lab . Le DIY est une manière ludique d’aménager sa maison de manière écologique en apprenant à bricoler et qui permet surtout de se fabriquer des produits sur-mesure : étagères, cadres… Plus besoin de s’adapter au format standard ! Palettes transformées en table basse, poufs à base de chutes de tissu ou encore tronc d’arbre en guise de banc, tout est possible !

Déco nordique et scandinave : le style Lagom 

Le style nordique qui est très en vogue nous guide également sur la voie de la « clean déco ». Il met à l’honneur des matériaux naturels : bois, pierre et la végétalisation des espaces pour un rappel à la nature et une maison saine. Le style est épuré, minimaliste et à la fois chaleureux. Le courant du « Lagom » qui veut dire « ni trop, ni trop peu » en suédois, met aussi en avant le « moins mais mieux » : moins d’objets, mais de plus belles matières, des pièces plus chères au départ, mais valorisées, issues du travail d’artisans responsables. Des meubles de famille customisés et remis au goût du jour qui présentent un impact écologique moindre et une plus longue durée de vie. L’idée est de se délester des objets gadgets au profit de ceux qui ont une histoire, qui sont durables, et qui apportent de l’émotion, et non de la pollution.

Des peintures bio et/ou écologiques 

Les peintures glycéro ou « peintures solvantées » à l’huile, souvent diluées au White-spirit, sont celles qui sentent très fort en séchant et celles qui sont à fuir. On leur préfère les peintures à l’eau ou « acrylique » formulées sans solvants, qui ne sentent pas ou peu, mais contiennent quand même des composants chimiques. Toutes les peintures, même « eco-friendly » contiennent des Composés Organiques Volatiles (COV), notamment à cause des colorants, qui peuvent impacter l’environnement mais aussi la santé. Néanmoins, les formules naturelles estampillées « sans COV » sont beaucoup moins nocives, car leur taux de COV est minime, tout comme les formules bio qui ne contiennent pas d’ingrédients pétrochimiques. Celles-ci sont formulées avec des ingrédients végétaux ou minéraux type huiles de colza, de lin ou de ricin, de la chaux, de l’argile, de la craie ou de la poudre de marbre pour les épaissir, et des pigments minéraux extraits de terres colorées pour obtenir de jolies couleurs. Ces peintures, parfois dites biosourcées, peuvent aussi contenir des essences d’agrumes ou de pin qui présentent une odeur plus forte bien que 100 % naturelle. Enfin, certaines peintures écologiques présentent le sigle « NF Environnement », l’écolabel avec le symbole de la fleur européen, ou le label Peinture Nature d’Ecocert si 100 % des ingrédients sont naturels. Il existe aussi un label « Natureplus » pour certifier les produits de construction et d’aménagement écologiques.

Des meubles éthico-éco-conçus 

Aux questions écologiques répondent des préoccupations éthiques et il faut se poser les bonnes questions avant d’acheter : où le meuble a-t-il été conçu ? Par qui ? Dans quelles conditions ? On en vient rapidement à délaisser les produits des grands groupes pour se tourner vers l’écoconception : matières recyclées, made in France, artisans locaux et cycle de vie, tout est étudié pour avoir le plus petit impact sur l’environnement. L’idéal est d’acheter directement au producteur ou au fabricant, et de bien vérifier les modes de production. L’objectif est de valoriser les filières responsables dans le sourcing des matières premières comme le bois issu de forêts éco-gérées.

Des décorateurs et des marques écoresponsables

Enfin, des décorateurs écologiques vous guident dans le choix de matériaux et de fournisseurs respectueux. Un engagement qui permet d’obtenir le meilleur du design et de la déco écologique. Ils connaissent la fine fleur des marques de déco écolo et responsables, mais aussi engagées, des peintures made in France Pure & Paint ou naturelles et biosourcées Colibri, aux créateurs de mobilier design comme Atelier Bud à la traçabilité totale, Alki et son système de coopérative, Tiptoe et ses meubles modulables, Forêt Mobilier et ses techniques traditionnelles, les objets Ekobo en fibres naturelles type bambou, ABC meubles et ses lits écologiques made in France, la marque Gautier certifiée Programme de reconnaissance des Certifications Forestières, Reine Mère et ses objets et meubles éco-conçus, Stooly et son programme de reboisement, Lago et son calcul d’impact environnemental ou encore Tikamoon et ses meubles durables ou enfin Camif et son engagement précoce pour le local et le durable dans la maison. 

Décorer sa maison loin des produits industriels est donc non seulement possible mais très satisfaisant pour soi, pour la famille et pour l’environnement.