Profitez de 15€ de réduction sur votre première commande avec le code : BIENVENUE15

Votre panier 0

Livraison gratuite à partir de 49€

Plus de produits disponibles à l'achat

Frais de livraison offerts! Complétez pour la livraison gratuite - 49€ restant
CRÈME HYDRA-RÉGÉNÉRANTE

CRÈME HYDRA-RÉGÉNÉRANTE

Notre Crème Hydratante Régénérante est un soin longue durée qui...

BAUME MÉTAMORPHOSE

BAUME MÉTAMORPHOSE

Le Baume Métamorphose démaquille et nettoie parfaitement la peau. Détoxifiée,...

Sous-total Gratuit
hors taxes et frais de livraison

Votre panier est vide.

Résultats des tests EX-VIVO

Peau saine

Renforcement de la barrière cutanée

Comment agit NACRE ACTIVE-NACR-45® sur la barrière cutanée ?

1• la Nacre induit l’expression de 3 protéines clés

Les cytokératines de type 1 et 2

La filaggrine qui génère les acides aminés du NMF (Natural Moisturizing Factors -facteurs naturels d’hydratation) et limite la PIE (Perte Insensible en Eau)

Les LCE (Late Cornified Envelop)

2• la Nacre apporte des lipides constitutifs du ciment intercornéocytaire (Contenus dans sa fraction organique)

Cholestérol, acides gras et sphingolipides

Résultat : la barrière cutanée est renforcée. La peau renvoie mieux la lumière.

Le processus de différenciation kératinocytaire est le processus cellulaire qui assure la mise en place de la fonction barrière de la peau. Au sein des couches profondes de l’épiderme, les kératinocytes évoluent en cornéocytes, des cellules remplies de filaments de cytokératines très durs, agrégés entre eux par la filaggrine. La membrane cellulaire des cornéocytes se transforme en une enveloppe cornée rigide, si elle est renforcée par un assemblage de protéines clés : les LCE (Late Cornified Envelop). C’est en induisant l’expression des cytokératines de type 1 et 2, de la filaggrine et des protéines LCE que NACRE ACTIVE-NACR-45® agit.

Peau sèche

Restauration de la barrière cutanée

Comment agit NACRE ACTIVE-NACR-45® ?

Dans le cas d’une peau sèche, c’est le plus souvent la filaggrine qui est déficiente.

NACRE ACTIVE-NACR-45® induit l’expression de la filaggrine.

Or la filaggrine joue 2 rôles essentiels :

Elle stimule le processus de différenciation kératinocytaire (restauration de la couche cornée déficiente)

Elle génère les acides aminés du NMF (Natural Moisturizing Factors), responsables de la régulation de la PIE (Perte Insensible en Eau).

Résultat : la barrière cutanée est restaurée et peut jouer pleinement son rôle de défense contre l’entrée de substances pathogènes, telles que les allergènes.

Une mutation du gène de la filaggrine a été constatée chez 20 à 50% des patients atteints de dermatite atopique. Le dysfonctionnement de la barrière cutanée joue un rôle essentiel dans la physiopathologie des peaux très sèches, à tendance atopique. La filaggrine est la protéine clé de la mise en place de la fonction barrière et de l’hydratation de la peau.

*Étude ex vivo sur explants de peau humaine délipidée (modèle de barrière cutanée altérée), Application d'un topique de NACRE ACTIVE-NACR-45® à 0,5% et 2% pendant 6 jours.

Peau lésée

Régénération de l'épiderme

Comment agit NACRE ACTIVE-NACR-45® ?

Dans le cas d’une peau lésée, NACRE ACTIVE-NACR-45® agit en stimulant le processus de régénération de la peau en agissant à 2 niveaux :

Épidermique

Elle renforce la ré-épithélialisation totale de la plaie en surface (reconstitution de l’épiderme détruit)

Zone péri lésionnelle

Elle stimule la reconstruction dermique en induisant :

La synthèse de collagène de type I qui va contribuer à combler la plaie

L’expression de la fibronectine, protéine clé dans le processus de cicatrisation.

Grâce à NACRE ACTIVE-NACR-45® la plaie se referme bien et la cicatrice est belle.

*Étude ex vivo sur explants de peau humaine lésée (modèle de cicatrisation), Application d'un topique de NACRE ACTIVE-NACR-45® à 0,5% et 2% pendant 7 jours.

Dans le cas d’une peau lésée, le derme perdu est remplacé par un nouveau tissu (étape de réparation), puis la lésion se referme (étape de régénération de l’épiderme via la migration des kératinocytes). Issus des cellules souches du derme, les fibroblastes participent à sa réparation. Ils se différencient, prolifèrent et migrent pour former un tissu de granulation. Les fibroblastes synthétisent de nouveaux composants de la MEC (Matrice Extra Cellulaire) : les collagènes de type I et III, les GAG (glycosaminoglycanes), les protéoglycanes, l’acide hyaluronique et la fibronectine.