Ce site Web a des limites de navigation. Il est recommandé d'utiliser un navigateur comme Edge, Chrome, Safari ou Firefox.

Profitez des BLUE DAYS jusqu'à -50%

Tote Bag OFFERT dès 59€ d'achat !

Soins enrichis en BIONACRE®

Livraison offerte dès 49€ d'achat

Produits notés 100/100 sur Yuka

Paiement sécurisé. Livraison rapide.

BIENVENUE15 pour bénéficier de -15% sur votre première commande

Panier 0

Frais de livraison offerts! Dépensez 49€€ de plus pour bénéficier des frais de livraison offerts
Plus de produits disponibles à l'achat

Est-ce un cadeau?
Estimation des frais de port
Sous-total Gratuit
hors taxes et frais de livraison

Votre panier est vide.

Le coton à démaquiller ? C’est fini !

démaquillage sans coton - WE ARE CLEAN - CLEAN BEAUTY

Le coton à démaquiller ? C’est fini !

Un brin trop rêche pour les peaux sensibles, pas du tout écolo pour la planète, le coton à démaquiller n’a plus la côte dans les rituels beauté. Voici quelques alternatives simples pour vous démaquiller plus écolo.

Les habitudes ont la vie dure. On vous a rabâché pendant des années qu’il fallait se démaquiller matin et soir, et le plus souvent avec du coton. Or depuis quelques années, le gâchis lié à cette utilisation massive de disques de coton interroge.  Après la révolution de la cosmétique solide et l’arrivée en trombe des culottes menstruelles réutilisables… l’ère du coton jetable semble toucher à sa fin. Pour trouver le geste écolo qui vous conviendra le mieux, essayez l’une des alternatives ci-dessous plusieurs jours d’affilée. En effet, c’est comme pour tout, la première fois n’est pas forcément la meilleure, donc persévérez un peu avant de vous habituer à un nouveau geste. 

La grande tendance des cotons lavables

Ils ressemblent à des disques en coton classique en un peu moins blanc, et légèrement plus grands. La différence ? Leur tissu (en bambou, eucalyptus ou coton bio) est pensé pour passer à la machine et être réutilisé. Pour prolonger leur durée de vie, pensez à bien les rincer après chaque utilisation afin de retirer le plus gros des traces de maquillage. On trouve des carrés réutilisables désormais un peu partout dans les grandes enseignes. Perso, on aime bien ceux proposés dans leur filet lavable des Tendances d’Emma. 

La percée des lingettes lavables

Lingettes lavables - WE ARE CLEAN - CLEAN BEAUTY

Comme les carrés réutilisables, les lingettes lavables s’inspirent des classiques lingettes, mais en version updatée écolo. En clair, il s’agit de lingettes de tissus prévues pour plusieurs utilisations. Plus larges que les carrés de coton, ils ont aussi l’avantage d’offrir un large choix de tissus.

Vous pouvez les retrouver sur Etsy.

Une version zéro déchet fort appréciable qui égayera le rebord de votre lavabo. Le plus ? Vous pouvez, si vous êtes douée en couture, les confectionner vous-même en utilisant des tissus doux et absorbants (comme la micro-éponge en bambou double face de Tencel).

Le retour du simple gant de toilette

Longtemps décrié, l’accessoire nettoyant de nos grand-mères revient en force. Son plus ? Très économique, il est aussi moins irritant que les cotons ou les lingettes. On aime le classique en coton, à bien rincer après chaque utilisation et à étendre, pour le faire sécher. Ou, encore mieux, le gant démaquillant à l’eau en microfibre -plus estampillé beauté- qui s’utilise humidifié sans démaquillant. A commander chez Sephora ou dans les magasins Yves Rocher.

​Un peu plus cher, mais tout aussi efficace, le gant en silicone apprécié pour sa double action nettoyante et exfoliante (compter autour de 20 €). 

La version minimaliste au doigt 

Les démaquillants huile, mousse, lait ou eau micellaire lactée, peuvent facilement s’utiliser sans coton, avec les doigts (évidemment propres). Encore mieux : les gelées démaquillantes 3 en 1, qui se transforment en lait au contact de l’eau.

Déposez un peu de produit dans le creux de vos mains et nettoyez directement votre visage. Les textures spéciales des démaquillants vont décoller les traces de maquillage et les impuretés accumulées de la journée. Rincez bien, et, si votre peau tiraille un peu, pulvérisez un pschitt d’eau florale, thermale, ou tout autre type d’eau bienfaisante en brume. Attention cependant pour le maquillage waterproof des yeux, il faut s’y prendre à plusieurs reprises en massant bien les cils pour retirer le mascara. Une astuce : commencez d’abord par le démaquillage des yeux pour finir par le démaquillage du teint.

L’exotique éponge Konjac

éponge Konjac - WE ARE CLEAN - CLEAN BEAUTY

Venue tout droit du Japon, cette drôle d’éponge (de prime abord très dure) est fabriquée à partir d’une plante, le Konjac. Pour l’adoucir, passez-la quelques instants sous l’eau et, une fois bien ramollie, utilisez-la sur votre visage. Les japonaises, véritables reines de beauté, lui prêtent de nombreuses vertus : nettoyante, revitalisante et anti-âge ! Les peaux sèches aimeront la version Aloe Vera, tandis que les peaux grasses préféreront celle au charbon purifiant.